Historique des différents jeux de billard

Les origines du billard

  1. A l'origine, au sol
    L'origine du mot billard, jeu qui consiste à pousser des billes d'ivoire avec une tige de bois, provient directement du terme français billes. Les anglais eux, affirment que ce terme provient de balyard mot qui désigait un instrument de bois ressemblant à un baton, cela paraît être une bonne défense mais est peu vraisemblable !!!
    Les jeux de billes remontant à l'antiquité ont donné lieu à de nombreuses variantes auxquelles s'ajoutent le billard moderne (Français, snooker ou pool 8)  que l'on connait. On pense que ce jeux se pratiquait en Egypte, en Grèce et même dans les pays orientaux, mais vraisemblablement sous une forme assez différente. Il se déroulait au sol, les billes étaient poussées par de longues crosses ou des batons pour être introduites dans des emplacements (des trous)  réservés à cet effet.
    Au moyen-age, toujours au sol
    Au moyen-age, les jeux de ce type sont répertoriés en Irlande et en Angleterre : jeu au sol dans des zone limitées en utilisant le balyard cité plus haut. C'est cependant en France à partir du XVeme siècle que le jeu de billard commence à prendre ses formes modernes qui nous amènerons aux formes actuelles.
    Au XIeme siècle, on monte au niveau d'une grande table
    La première transformation importante que connaît ce siècle se situe au niveau de l'aire de jeu qui, du sol, se hausse au niveau de la table. Ce sport prend une nouvelle tournure car on le pratique désormais sur de grandes tables délimitées par des bandes très étroites. On y joue avec des billes très petites, en direct, c'est-à-dire sans effet ni attaque compliquées et sans l'aide aportée actuellement par les larges bandes recouvertes de caoutchouc. Il suffit d'imaginer que ce jeu n'est autres qu'un jeu de billes de cour de récréation légèrement amélioré
    Ce sport est rapidement pratiqué par les rois, les courtisans et les aristocrates. On dit même qu'au XVIIeme de grands joueurs de billard obtiennent d'importantes faveurs du roi par le simple fait de lui apprendre à jouer et surtour de le laisser gagner. A partir de cette époque le billard évolue rapidement; les tables sont construites en marbre ou en fer et elles sont doublées. On commence déja la recherche d'une planéïté parfaite de la surface de jeu.
    Au XVIIeme on gaine les bandes de crin
    Pour obtenir de meilleurs résultats les bandes sont gainées de crin ou de chiffons; les queues sont améliorées même si l'on n'utilise pas encore de procédé en cuir. Ces transformations étant dues, on l'aura compris, à la faveur royale.
    Une autre inovation consiste à installer des bandes à ressorts permettant d'effectuer des carambolages. Avant tout, à cette époque, le billard n'est pas un jeu populaire; de fait, l'installation de tables dans les lieu publics n'est pas autorisée avant le XVIIIeme siècle. Or, plus le nombre de personnes qui pratiquent un sport donné augmente, plus ce sport à de chances d'évoluer et de se perfectionner.
    Au XIXeme apparition du procédé
    Nous arrivons ainsi au XIXeme siècle, où apparaissent des inovations marquantes qui vont donner à ce jeu ses lettres de noblesse : en effet des règlements sont établis, de nouvelles techniques et de nouveaux éléments de jeu sont élaborés. Cet à cet époque qu'apparait le procédé, cette petite rondelle de cuir qui permet de choquer la bille et lui donner des effets de coulé, rétro ou massé (en notant bien que la technique très pointue du massé est très récente). Le bleu apparait également à cette époque, ce petit morceau de craie qui empêche le procédé de glisser sur la bille. Les règles du billard ne furent définitivement adoptées dans la seconde partie du XIXeme siècle. Paris comptait alors plus de 5000 tables .
    Les première compétitions officielles
    Chaque année la confédération européenne et la confédération mondiale de billard organisaient un championnat du monde dans les diverses disciplines que recouvre le jeu. La fédération de billard fondée en 1956 compte plus de 12000 licenciés
    Toutes les inductions suivantes :
    Dans cette introduction nous avons présenté le billard comme une entité connue qui évolue. Cependant il existe un autre élément, qui est le désir inné chez l'homme de se surpasser; cela entraine la découverte de méthodes, de modes, l'addition de difficultés à celle déja existantes, d'améliorations supplémentaires.
    S'il s'agissait à l'origine de heurter les boules entre elles, on décida ensuite de le faire d'une certaine façon; plus tard, à certains endroits de la table; ensuite, avec des obstacles. Ainsi les carambolages sont réglementés par différents mode de jeux :
    Les caramboles
    1*  La partie libre où le joueur est libre d'éffectuer autant de carambolages que le lui permettent son habileté et son intelligence et la réussite du jour.
    2*  Le cadre et ses variantes, où des zones sont réservées pour effectuer un nombre limité de carambolages. On s'était aperçu en effet de que de nombreux joueurs étaient suffisamment habiles pour réussir toutes les parties libres. Il a donc été nécessaire de corser un peu la difficulté.
    3* La bande, mode pendant lequel le joueur est obligé, avant d'effectuer un carambolage, de frapper une, deux ou trois fois, selon la variante, l'une des bandes afin de rendre le coup plus difficile.  
    4* Le billard artistique, qui comporte une suite de figures imposées; les coups, très difficiles, doivent être étudiés et tentés un nombre de fois considérable; ils exigent une technique très épurée et surtout de très nombreuses heures d'entrainement.
    Les pools, snooker et billards américains
    A l'intérieur des limites de la table, d'autres modes, où les caramboles ne constituent pas le but sont apparus. Il s'agit des parties qui consistent à introduire les billes dans des trous appelés poches. Le but est de le faire dans un certain ordre, sans commettre de fautes et à l'aide d'un nombre de billes variable, etc.
    Il existe donc de très nombreuses façon de jouer au billard.
    Aujourd'hui le billard snooker à vraiment le vent en poupe grace à sa médiatisation réalisée par le chaine de télévision eurosport.
    Le billard d'appartement
    De nos jours en Europe les grands amateurs de billard installent un 8 pool dans leur salon qui peut, par adjonction de deux plateaux, se transformer en table de salle à manger. Cela permet de récupérer la grandeur d'une salle de séjour sans pour autant la monopoliser pour le jeu.

Les règles du billard américain aujourd'hui.